Need for Speed 2014 Download Free

30 août 2014
Need for Speed 2014 torrent
Seeds: 102 Peers: 85

Language: English
Runtime: 132 min
Audio: 2.1 Stereo
Subtitles: German
Frame Rate: 25 fps
Video Bitrate: 5228 Kb/sec
Audio Bitrate: 256 kbps

Download Torrent
Year: 2014
Genre: Action, Crime, Drama
Starring: Aaron Paul, Dominic Cooper, Imogen Poots

Health Health
Review: I saw an advanced screening of Need for Speed at NAS Pensacola for free and went in with no expectations. I actually expected it to be really bad. But my hand to god….it was awesome. There is not a dull moment in the entire movie. With a countless number of street races, police chases, and car crashes i was entertained throughout its two hour run time. But of course all of this time spent on the action scenes comes at the cost of a well thought out plot. It was pretty formalistic and predictable. but what did you expect from a movie based off a racing video game? There were no stand out performances by the actors but no one was bad either. Kid Cudi played the comic relief and he did a lot better than i expected having no prior acting experience. Overall if youre looking for a very intense and entertaining movie this is it. Hopefully now Aaron Paul wont just be remembered as the guy from Breaking Bad. 8/10

When the Game Stands Tall 2014 Eng Download Free

30 août 2014
When the Game Stands Tall 2014 torrent
Seeds: 142 Peers: 57

Language: English
Runtime: 100 min
Audio: 2.1 Stereo
Subtitles: German
Frame Rate: 25 fps
Video Bitrate: 5228 Kb/sec
Audio Bitrate: 256 kbps

Download Torrent
Year: 2014
Genre: Drama, Sport
Starring: Jim Caviezel, Alexander Ludwig, Michael Chiklis

Health Health
Review:

The Spectacular Now 2013 (Eng) Download Free

29 août 2014
The Spectacular Now 2013 torrent
Seeds: 120 Peers: 88

Language: English
Runtime: 95 min
Audio: 2.1 Stereo
Subtitles: German
Frame Rate: 25 fps
Video Bitrate: 5228 Kb/sec
Audio Bitrate: 256 kbps

Download Torrent
Year: 2013
Genre: Comedy, Drama, Romance
Starring: Miles Teller, Shailene Woodley, Kyle Chandler

Health Health
Review: Greetings again from the darkness. Coming-of-age teen dramas with a comedic flair that speak to that tumultuous period of life are rarely worthy of discussion. The exceptions hover film greatness: Rebel Without a Cause, Fast Times at Ridgemont High, Dazed and Confused, The Breakfast Club, and Say Anything … Along comes young director James Ponsoldt and his adaptation of Tim Tharps novel. While not perfect and falling just short of the level of those classics, it is nonetheless a welcome addition and quite interesting.Its tempting to call Sutter (played by up-and-comer Miles Teller) a happy-go-lucky kid. Hes the frat boy type – quick with a quip, smooth with the parents and girls, and the envy of the masses. That term would be misapplied to a kid who not only is never without his flask, but also gives them as gifts. He uses his wit and booze to dull the pain of his aimless existence. We see his lackadaisical efforts at completing a college admission form, and its used as a plot device to track Sutters progression through the film.Brie Larson is terrific as Sutters perfect match … right up until she decides that his philosophy of living in the now (even spectacularly) doesnt leave hope for much of a future. After an extreme night of drinking and partying, Sutter gets awakened while laying in a neighbors front yard. Shailene Woodley (The Descendants) is Aimee Finicky who recognizes the popular Sutter, even though he has no idea who she is. Slowly, the two connect on a level previously unknown to either … some good, some not so wise (just like real teenagers).This couple of opposites learn much from each other, and soon enough, Sutter is confronting his long last father (Kyle Chandler). No real surprises what he discovers, but its a life lesson that must be learned. Sutter seeks more from his remaining family – a big sister (Mary Elizabeth Winstead) who escaped the grind, and a workaholic mom (Jennifer Jason Leigh) doing her best to provide hope for Sutter.The script is co-written by Scott Neustadter and Michael Weber who also wrote (500) Days of Summer. John Hughes and Cameron Crowe proved they could present teen dilemmas in an entertaining way, and this one follows the same structure. This is a dialogue-heavy story as Sutter and Aimee struggle alone and together to figure out lifes next steps.I will say that for the first few minutes of the movie, I found Sutter to be the kind of guy that I would typically have no interest in. Tip of the cap to the filmmakers and Miles Teller for turning that around. It should also be noted that Shailene Woodley is so naturally affecting, that her character never comes across as anything but sincere. Given the state of todays mainstream coming of age stories, this one definitely deserves a look and could gather some attention come awards time.

Nymphomaniac Vol. I 2013 HDXviD

29 août 2014
Nymphomaniac Vol. I 2013 torrent
Seeds: 110 Peers: 98

Language: English
Runtime: 118 min
Audio: 2.1 Stereo
Subtitles: German
Frame Rate: 25 fps
Video Bitrate: 5228 Kb/sec
Audio Bitrate: 256 kbps

Download Torrent
Year: 2013
Genre: Drama
Starring: Charlotte Gainsbourg, Stellan Skarsgård, Stacy Martin

Health Health
Review: Lars Von Trier is a famous controversial Danish Director.Actually I have never ever heard of him before!.I was really interested to see this movie as Lars Von Trier has been boasting of his works and regards himself as a great director.His movie Nymphomaniac Volume I has let me down.I felt sorry to see how a girl turned from innocence to c**k addiction.Although the explicit sex scenes are hot,yet the movie is generally too boring and a waste of time. The best part of this movie is the brief acting of Uma Thurman. All my enthusiasm to see this movie was completely lost as I watched this movie.I have realized that this film or his producer and director (Lars Von Trier) is making fun of us. I tried to find drama and suspense in it,but against all odds the movie sounded more like a travesty.

Transformers Age of Extinction 2014 FastDL Download Free

29 août 2014
Transformers Age of Extinction 2014 torrent
Seeds: 107 Peers: 64

Language: English
Runtime: 165 min
Audio: 2.1 Stereo
Subtitles: German
Frame Rate: 25 fps
Video Bitrate: 5228 Kb/sec
Audio Bitrate: 256 kbps

Download Torrent
Year: 2014
Genre: Action, Adventure, Sci-Fi
Starring: Mark Wahlberg, Nicola Peltz, Jack Reynor

Health Health
Review: Set five years after Dark of the Moon, Transformers: Age of Extinction sets out to continue the franchise, taking a new path in more than one way. Lots of explosions, action scenes and robots wrecking cities up and weve got ourselves the fourth one.To begin with, there were a lot of weak points, the biggest challenge being the fact that the entire human cast was replaced. I felt that Wahlberg and Tucci did a good job, but the rest of them were terrible. A lot of it has to do with writing: the characters were shallow and didnt have any depth at all. At a running time of 2h45min you think it would be enough to flesh them out but no. Wahlbergs daughter just yells Dad! and screams her entire screen time. Her boyfriend is shoehorned in just to complete the clumsy romance but in the end is just a tool to move the plot. Sophia Myles, amongst others, is completely wasted. The fact that Bay chose to concentrate on the humans again, and failed with it again, speaks volumes.It was, however, good to see how Cade (Wahlberg) first comes across Optimus Prime and being a mechanic/inventor, revitalizes the beaten leader. The focus also shifted from Bumblebee to Prime as the main link to the protagonist, but oddly it was never explained why Bee left Sam in the first place, being his most loyal protector.Now, speaking of techs in the film, there was a lot of slow-mo. A lot. And it really took away from the action. It is okay to employ slow-mo sometimes, for example when the robots are transforming, but not at every single shot. Moreover, the transformings themselves were weaker than in the previous installments. I mean, in the first one when Starscream transformed into a plane in the middle of the flight or they were fighting/transforming in the narrow street, or in DotM during the fights, this depth was lacking in AoE. Also the fights werent as good compared with the gigantic robot battles or human black ops tactics in previous films. Lastly, as cheesy as it may sound Optimus Prime riding Grimlock was pretty awesome. Even if Grimlock was in the movie for about ten whole minutes. And Lockdown the bounty hunter as the main villain was also done nicely.The film is way too long, the beginning stretches a lot, the middle even more, the finale as well. We are treated to a lot of badly written human characters who just slow the movie down and stretch. Even the endless explosions got tiring (boom, boom, boom and slow-mo all the time, why oh why?). But honestly, going in I thought this would be loads worse. In the end though, not as good as the first or the third, but still better than the second (not that this should count for anything as that was plain awful). Altogether, too long, too stretchy, way too much slow-mo, too shallow characters, some decent fights and action, Prime riding Grimlock and Wahlberg being his usual self. Could have been worse but not by much.

That’s all, folks!!!!

12 décembre 2007

crest.bmp 

Voilà, c’est officiel! Mon aventure anglaise se termine aujourd’hui. Après une dernière entrevue avec mon ami Peter Wells qu’on a déjà surnommé Mr Wealth (richesse) avec Hénna, j’ai gentiment été prié de débarrasser le plancher. Déjà pour notre rencontre de lundi il m’avait surpris en me rétorquant qu’il « n’avait jamais été planifié que [je] retourne à JKS en janvier » et qu’il y avait dû y avoir une sorte de « malentendu » entre lui et moi. 

Mais je devais retourner le voir aujourd’hui une dernière fois car il m’avait assuré qu’il allait faire ce qu’il pourrait pour moi… Of course, and the marmot put the chocolate into the aluminium foil! Je savais déjà que c’était terminé mais je me disais que si je renonçais à un quelconque salaire il voudrait peut-être me garder… Mais que nenni ! Il m’a gentiment remercié de mon travail et m’a souhaité bonne chance pour la suite. Après j’ai pu parler avec Ana et j’ai enfin su pourquoi il ne voulait pas m’embaucher : en janvier prochain, Mr Pognon a préféré engager un Gaper supplémentaire plutôt que de garder un assistant de français, c’est plus rentable pour son business ! Et puis les Gapers sont des fils et des filles de bonnes familles qui ont été dans des écoles privées dans leur pays et qui donc comprennent tellement mieux comme c’est dur d’être riche ! Enfin bref, vive la pédagogie de ce type qui préfère virer quelqu’un qui s’occupe d’apprendre quelque chose à ses élèves tout ca pour le remplacer par un babysitter qui ne fait que remplir de la paperasse et jouer au ballon avec les boarders… Mes « kids » étaient vachement déçus que je parte mais ils m’ont offert une carte de vœux qu’ils ont tous signés ainsi que Sophie, Pam et Ana ! J’ai trouvé ca super ! Thomas, un de mes bilingues m’a aussi donné une carte et m’a demandé mon adresse mail. Bref, je pense que j’ai réussi là où j’avais échoué en septembre, c’est-à-dire créer des liens avec les élèves… il me fallait juste un peu de temps c’est tout ! 

Au final cette expérience aura été géniale, j’aurais beaucoup appris : mon anglais et mon français (!!!) se sont radicalement améliorés, j’ai appris à me faire respecter en tant qu’adulte et enseignant par les élèves (ce qui peut paraitre simple comme ca mais qui est beaucoup plus compliqué qu’on ne le pense), j’ai aussi développé mon sens de l’écoute et ma patience (parce qu’il en faut beaucoup ici !!!), j’ai appris à maitriser la science de la lessive et le plus important de tout : j’ai repoussé les fonctionnalités des casseroles jusqu’à leur limites! 

Donc mon périple britannique s’achève ici, en même temps que ce blog je pense, à moins que je ne retrouve d’autres aventures à vous narrer… j’ai été ravi de vous faire partager ma vie et mes délires pendant ces deux mois et pour finir, comme dirait l’autre : A’tchao, bon dimanche !!!

Mac Gyver aime-t’il cuisiner?

4 décembre 2007

Le dimanche soir est généralement le moment où j’ai le moins envie d’aller à l’école car c’est mon seul jour de repos ! Donc je suis rarement emballé à l’idée d’aller y diner. 

Ce dimanche donc, comme j’étais en ville sur le coup de 15h, je me suis dit que j’allais prendre mon courage et mon portefeuille à deux mains et que j’allais m’acheter à manger ! Direction donc ASDA, sorte de Leclerc du coin en plus américain (affilié à WallMart, ca veut tout dire !). Donc je me suis dit que pour me rappeler mon pays j’allais me transformer en Joël Robuchon et que j’allais me préparer un petit plat d’étudiant brestois : « délice de volaille aux poivrons croquants », ou en clair, des aiguillettes de poulets à la crème avec des pâtes, du fromage et des poivrons… mais tout de suite ca fait plus Maïté que Paul Bocuse.

 

 

Donc après avoir trouvé – non sans mal – les ingrédients nécessaires à mon œuvre culinaire je suis rentré chez moi. Sur le coup de 20h, j’ai donc décidé de me mettre au boulot ! J’ai été surpris de voir qu’on ne disposait que d’une seule poêle à la maison… mais j’ai été encore plus surpris en découvrant son état ! Chris et sa copine avaient mangé à la maison la veille, et ils avaient dû manger du charbon de bois parce que la poêle était noire comme Kofi Yamgnane (que je salue au passage) et bien évidemment impossible à récurer tellement le brûlé était incrusté dans le fond! C’est ainsi que j’ai laissé tomber mon costume de Joël Robuchon pour revêtir celui de… Mac Giver !!!!

 

 

Je me suis donc assis et j’ai réfléchis à ce que ferait Mac dans un cas pareil… trop tard pour se fabriquer un scooter en rouleau de sopalin et en bâtonnets de glace pour en acheter une autre, et je n’avais pas le temps d’aller prendre un enjoliveur de ma titine pour la faire fondre dans un moule taillé dans la table de la cuisine pour en fabriquer une nouvelle …  J’ai donc décidé de faire cuire mes aiguillettes dans une casserole ! J’ai donc pris une casserole dans le placard sans savoir si j’étais en train de faire quelque chose d’extraordinairement astucieux ou d’incroyablement stupide. J’ai vite constaté que ca marchait plutôt bien (je ne sais pas pourquoi on s’emmerde à acheter des poêles au final… non mais franchement !) et je me suis donc lancé dans la partie 2 de mon plan : râper mon fromage ! Eh oui, car comme je l’ai précisé plus haut, mes emplettes (première fois de ma vie que j’utilise ce mot… promis !) n’ont pas été de tout repos ! J’ai couru à travers tout le magasin pour espérer trouver quelque chose de mangeable mais je n’ai jamais réussi à mettre la main sur du fromage râpé ! Tout juste ai-je pu trouver du French Emmental, le seul truc qui m’inspirait confiance (tout comme la French Crème fraiche! Comment ca je ne fais pas confiance aux produits anglais ? ). Donc pendant que mon poulet ruinait le fond de ma casserole j’ai commencé à râper… Là encore pas le temps de me fabriquer une râpe de fortune avec une bouche d’aération ou le fond d’un évier, j’ai juste pris un couteau et fait mon grand chef en coupant en très fines lamelles mon emmental qui était par ailleurs délicieux (français en même temps !).

 

 Finalement mon opération «Aiguillettes du Désert » s’est révélée être un franc succès ! J’ai retrouvé les bonnes odeurs des petits plats que je me cuisinais à Brest et que je mangeais sur mon lit, directement dans la casserole (aaaah! La vie d’un étudiant ! Ou comment tout faire pour avoir le moins de vaisselle à se taper…) avec un œil sur la télé et l’autre sur MSN… Bref ce fut un très bon repas et cette soirée m’aura finalement appris un truc dont il faudra que je me souvienne : on peut tout faire dans une casserole ! 

Week-end in America, 24-25th Nov.

28 novembre 2007

Il était temps! J’ai enfin retrouvé un semblant de vie sociale ce week-end en sortant  à Canterbury avec des gens! C’est peut être un détail pour vous (surtout celle qui habite HarrowBarrow et qui ne fait que ca :P) mais ca commençait sérieusement à me manquer… ! Tout à commencé quand une nouvelle tutrice est arrivée à JKS. Hénna, une finlandaise de 27 ans a en effet intégré l’école en début de semaine dernière pour travailler avec un élève « en difficulté ». Oui, car ici il y a aussi des gens qui ne s’occupent que d’un élève en permanence, sortes de secrétaires particuliers si vous voulez! On a vite sympathisé car c’était la seule d’à peu près mon âge qui semblait vouloir discuter…

Mercredi dernier, pendant une de nos conversations pendant le break, elle m’a dit qu’elle connaissait les assistants de la Senior School et qu’elle organisait une fête ce week-end, avec justement ces personnes là. Et comme je lui ai dit que je ne les avais encore jamais rencontrés, elle m’a proposé de me joindre à eux. Donc samedi, je me suis rendu à Canterbury, à deux pas de la Senior School chez Hénna et son copain, assistant d’espagnol à King’s. Même si j’ai d’abord été surpris de constater que j’étais le plus jeune de la soirée (moyenne d’âge, 24-25 ans), je me suis quand même bien amusé ! Tout le monde était super sympa et l’ambiance était bonne. Ensuite on est allé dans un bar underground de la ville, Alberrys où la musique était relativement bonne (qq Stripes et Klaxons entre 2 trucs plus à chier)… Bref la soirée a été réussie et s’est terminée en taxi vers 2h30 (comme ca je pourrais dire que j’ai été dans un taxi anglais hihi!). 

Le lendemain, j’ai pris la route en direction des Etats-Unis ! En fait, je suis allé à Bluewater, le plus grand centre commercial d’Angleterre et probablement d’Europe : je vois déjà les têtes jalouses de ces demoiselles !!! Hihihi, moi j’ai été dans le plus grand shopping centre d’Europeuh, nananereuh ! Bluewater c’est juste démentiel !!! Ca se trouve à 30km de Londres et c’est une vraie petite ville à elle toute seule. Les bretelles d’accès qu’on prend en sortant de la M2 (en 4×4 voies s’il vous plait) sont interminables et les parkings sont gigantesques ! Il y a même des téléphones « d’urgence » dans les parkings pour appeler à l’aide si on ne sait plus où on a garé sa voiture lol 

Le centre en lui-même me fait penser à un stade de baseball américain de part sa taille et sa configuration triangulaire…  A l’intérieur, ca ne fait pas « si » grand que ca car ca a été super bien aménagé mais on s’y perd quasi-obligatoirement. On entre dans un magasin au rez-de-chaussée et on en sort au 1er étage, puis on prend une allée différente et on se retrouve au milieu de nulle part avec tous plein de magasins qui te susurrent à l’oreille : « viens… viens ! Consomme !!!! » Il y a aussi le quartier VIP avec Cartier, Calvin Klein, Armani… Bref, c’était assez intéressant mais ca faisait plus américain qu’anglais !

dvhbluewater1.jpg bluewatershoppingcentre21.jpg bluewater01l1.jpg bluewater011.jpg

Quelques photos trouvées sur internet pour vous montrer la taille de ce machin !!

  

En sortant j’ai pris la direction de Rochester où j’ai pu admirer un château normand (fermé) et une cathédrale (en restauration)… Retour en Angleterre quoi !

  

pb250037.jpg pb250040.jpg 

La cathédrale et le château normand de Rochester 

I Love Kent, part 3

27 novembre 2007

Samedi fut le clou du spectacle! Au départ, le Bodiam Castle n’était pas inclus dans le séjour-découverte du Kent organisé par l’Amicale Laïque du Breton en Exil car il se trouve à plus d’1h30 de route de Canterbury, mais le site m’avait tellement plu quand j’y étais allé fin octobre et comme nous avions plus de temps que prévu grâce à l’aimable participation de l’Amicale Communiste des Cheminots en Grève (pléonasme), nous  avons pris notre jambon et nos chips et nous sommes partis en direction du West Sussex pour Bodiam ! 

Ce château m’avait été recommandé par Philip après que je lui ai parlé de mon goût prononcé pour les châteaux en ruines… Il m’avait donc dit à propos de Bodiam : «c’est ce que dessinerait un enfant si on lui demandait d’imaginer un château-fort.»  

Et il avait raison ! Le Bodiam Castle est le parfait exemple du château médiéval ! Construit sur une motte (j’ai bien retenu ma leçon !), le château est construit selon le schéma classique des enceintes fortifiées: un carré parfait, renforcé par quatre tours de flanquement circulaires dans ses angles (ouah comment je fais le gars qui s’y connait… c’est pas comme si j’avais une copine experte en architecture !) et encore entouré de ses douves.  Abandonné depuis le 17ème siècle, il fait désormais partie – aussi paradoxal que ça puisse paraître – des châteaux-forts (vive la règle des pluriel des noms composés… mais je pense que j’ai bon pour celui là !) les mieux conservés du Royaume. J’entends en cela qu’on le voit aujourd’hui comme les «gueux» le voyaient autrefois… 

Ce château est vraiment un fantasme d’enfant car tout y est : le côté très guerrier avec ses meurtrières, ses mâchicoulis, ses douves, ses tours de garde et ses créneaux ; mais aussi le côté château hanté avec ses murs en ruines et ses pièces sombres ! Bref, j’ai retrouvé mon âme d’enfant et  j’étais tout excité à l’idée de le visiter (Mlle X pourra en témoigner)… Ce château était tellement beau que j’ai pris presque une centaine de photos en à peine 2 heures ! On m’a d’ailleurs remis  à la sortie la Golden Kodak Medal, faisant de moi le premier non asiatique à recevoir cette haute distinction du paparazzo compulsif !

pb060003.jpg pb170069.jpg pb170113.jpg pb170111.jpgpb170087.jpg pb170147.jpg pb060007.jpg

 Il y a un mix entre les photos que j’ai prises en octobre et novembre… On peut y admirer le changement de temps, ainsi que votre humble reporter !

 

 Trêve de plaisanteries, ce Bodiam Castle est et restera longtemps, je pense, le château le plus beau que j’ai visité ! Bien sûr, les châteaux de la Loire sont superbes et magnifiquement bien conservés, mais comme je l’ai dit plus haut, je préfère 10 fois un château en ruines qu’un Disneyland pour intellos avec des centaines de salles à visiter comme la chambre du Roi, la deuxième chambre du Roi, la chambre de la Reine, la chambre de vacances du Roi, la chambre de la maîtresse du Roi, la chambre de l’amant de la Reine, la chambre de la maîtresse de l’amant de la Reine etc… Je préfère faire marcher mon imaginaire et penser aux batailles qui se sont produites sur une bonne grosse fortification plutôt que de faire des réflexions du style : « Tiens je ne pensais pas que le Roi se lavait les pieds dans une bassine en or comme ca ! » 

Et après une petite balade dans le parc du château pour observer les écureuils, nous sommes rentrés au bercail bien satisfaits de notre journée.

  pb170158.jpg pb170155.jpg pb170160.jpg

Je sais, je suis accro aux feuilles mortes et aux barrières en bois!

 Le lendemain, nous avions programmé une visite du château de Douvres (oui encore un) car c’était plus prudent de rester près des docks pour éviter de louper le ferry. Même si le Dover Castle n’a en soi rien d’extraordinaire sinon la vue qu’il offre de l’extérieur, il y avait beaucoup de choses à voir à côté comme les tunnels secrets du QG de l’armée anglaise durant la Seconde Guerre Mondiale ou le plus ancien phare romain encore debout en Grande Bretagne… mais nous n’avons rien vu de tout cela grâce à mes amis de la SNCF qui avaient décidé qu’un seul train Calais-Lille pour toute la journée de dimanche était plus que suffisant ! Donc au lieu de partir à 16h, Mlle X a dû fuir à 14h pour espérer attraper ce maudit train ! Donc finalement la journée de dimanche est tombée à l’eau mais malgré ca, le séjour a quand même été parfait !

pb180023.jpg 

 pb180029.jpg

Mon Maître!!!

 

 

THE END 

 

 

 

I Love Kent, part 2

21 novembre 2007

 Le lendemain nous avons fait une escapade dans Canterbury! Nous avons commencé par la St Augustine’s Abbey… Fondée en  597 par St Augustin (logique), l’abbaye a été longtemps le domaine réservé des moines avant de servir de résidence royale après qu’Henry VIII (mon Maître !!!) ait créé sa propre religion et ordonné la destruction des édifices religieux catholiques… Voila pour la petite histoire !  En fait, de l’abbaye elle-même, il ne reste quasiment plus rien. Quelques pans de murs et des traces de fondations… C’est vrai que pour le prix de la visite (£3), il ne fallait pas s’attendre à Disneyland étant donné que la plupart des autres sites font facilement payer l’entrée une dizaine de livres. Bref, vu le froid glacial et le manque d’attrait du site, nous ne nous sommes pas (quelle structure grammaticale démente!) éternisés là bas.

canterburystaugustines.jpg canterburystaugustines5.jpg

Après avoir vainement essayé de visiter la Cathédrale (le Cœur était fermé à la visite donc aucun intérêt à y aller), nous avons flâné dans les rues de la vieille ville et dans le très beau parc de Westgate Gardens, là où coule la Great Stour River. Finalement, nous avons été faire un tour dans les ruines du Norman Castle avant de rentrer pour cause d’hypothermie.  

 canterburypark.jpg canterburypark3.jpg canterburygstour.jpg  canterburypark4.jpg

Westgate Gardens et la Great Stour

 canterburypark6.jpg Ouuuh!! Je refais mon artiste

Vendredi était placé sous le signe de la Journée Internationale de la Loose, donc nous avons mis un point d’honneur à respecter l’une de nos traditions favorites (avec les labyrinthes) à savoir : avoir la plus grosse guigne de la Terre. Tout à commencé quand nous avons voulu visiter le Fort Romain de Richborough ainsi que l’amphithéâtre jouxtant la fortification. A environ une demie heure de Canterbury, sur la route de Sandwich, le trajet fut assez rapide. Bien évidemment, quand nous sommes arrivés au Fort de Richborough, un petit panneau « Re open on Easter 2008 » (Réouverture à Pâques 2008) nous narguait devant l’entrée. Puis, après avoir passé une bonne vingtaine de minutes à tourner en rond, nous avons constaté qu’il n’existait pas d’amphithéâtre dans les alentours (ou alors il était bien caché).  Nous avons donc cherché quelque chose d’autre à visiter car il n’était pas encore trop tard. Nous avons donc pris la direction de la côte pour voir le château de Deal que j’avais vu en photo sur internet et qui avait retenu mon attention à cause de son architecture étrange. Vous vous doutez bien qu’en arrivant nous nous sommes encore cassés les dents sur la porte d’entrée ! (Vive l’arrière-saison)… Deal Castle est atypique car il a été construit suivant un principe de formes circulaires. Ce n’est pas facile à expliquer alors je vous laisse voir de vous-même.  

sedeal011.jpg deal7.jpg deal3.jpg 

C’est pas moi qui ait prendu la première

En partant nous avons fait un détour par le Walmer Castle, fermé lui-aussi… C’est la réplique en taille réduite de celui de Deal mais comme la nuit commençait déjà à tomber nous sommes rentrés, sans être finalement si déçus que ça car l’après-midi avait été belle et que la promenade avait été sympa quand même…

 walmer2.jpg walmer5.jpg

1...2324252627